« La liberté n’est pas de vivre comme bon nous semble, mais le droit de trouver comment nous devrions vivre, Afin d’atteindre nos buts. »
         Ralph Waldo Emerson
Accueil Lexique A Acide Aminé

postheadericon Acide Aminé

Un acide aminé est une molécule organique possédant un squelette carboné et deux fonctions : une amine (-NH2) et un acide carboxylique (-COOH). Les acides aminés sont les unités structurales de base des protéines. Le premier de tous les acides aminés, l'asparagine, a été identifié en 1805 par deux chimistes français, Pierre Jean Robiquet et Louis Nicolas Vauquelin. Les atomes de carbone de la chaîne carbonée sont ordonnés par rapport au groupe carboxyle et nommés par une lettre grecque : l'atome de carbone directement lié au groupe carboxyle est le carbone α, et si le groupe amino est aussi sur ce carbone, il s'agit d'un acide carboxylique aminé en position α, autrement dit un acide α-aminé. Par exemple, la lysine est un acide α-aminé portant un deuxième groupe aminé en position ε. Il existe plus de 100 acides α-aminés présents dans la nature, certains ont été découverts sur des météorites, notamment les chondrites carbonées. 22 acides aminés sont représentés dans le code génétique animal. Dans la cellule, les acides aminés peuvent exister à l'état libre ou de biopolymères (peptides ou protéines). On peut ainsi distinguer différentes catégories d’acides aminés :

  • Certains acides aminés sont retrouvés dans les protéines, et sont capables de participer in vivo à la synthèse de ces protéines. Ce sont donc à la fois des constituants et des précurseurs des protéines.
  • Certains acides aminés sont retrouvés dans les protéines uniquement après leur biosynthèse (car ils ne se forment qu'après incorporation d’un autre acide aminé dans la molécule protéique).
  • Certains acides aminés n'existent qu'à l'état libre. Bien qu'il existe de nombreux acides aminés dans la nature, l'hydrolyse des protéines ou peptides naturels conduit à 20 acides aminés. Ces acides aminés sont les «maillons» qui constituent les protéines. Celles-ci sont comparables à des «colliers» constitués de cent à plusieurs milliers de ces «perles», reliées de manière covalente au moyen de fonctions amine et carboxylique (liaison peptidique). L'enchaînement des acides aminés constitue la structure primaire des protéines. Toutefois, ces dernières tirent leur propriétés de leur structure tertiaire, ou repliement spatial.
 

Abonnez-vous gratuitement à une ou plusieurs de nos Lettres de Diffusion. Vous recevrez alors régulièrement l'Actualité et les Promotions de Capaloe.

Lettres de Diffusion
Bulletin d'abonnement

Cochez et complétez les champs suivants :
L'Actualité
Les Promotions
Le Réseau
Formation
Open Buisness
Puis cliquez sur l'un des deux boutons ci-dessus.