« Apprenez à maintenir la porte fermée, à éloigner de votre esprit, de votre bureau et de votre monde, les éléments qui cherchent à y accéder sans fin utile définie en vue. »
         George Matthews Adams
Accueil Le Réseau Projet et Carrière

postheadericon Une réalisation a toujours pour origine une envie, une idée, un projet…

….Au travers d’un parcours plus ou moins long, semé d’embûches, de doutes, de difficultés…, mais aussi de joies, d’espoirs et finalement de satisfactions. Sans nul doute, il y a du bonheur à entreprendre !

Ce dossier traitera des conditions matérielles, humaines, psychologique… nécessaires pour réussir un projet.

Se diversifier ! Oui, mais quoi faire ?


Créer et faire vivre son entreprise, c’est réaliser un projet, se fixer des objectifs. Une fois ces derniers atteints, de nouveaux peuvent naturellement se créer et ainsi relancer si besoin la motivation du chef d’entreprise. Pour certains, il est difficile de se projeter à nouveau parce qu’ils considèrent avoir atteint un optimum, avoir fait le tour de ce qu’ils pouvaient faire. Pour d’autres, la rentabilité n’est pas suffisante pour diverses raisons (potentiel limité, environnement contraignant), et il faut trouver d’autres sources de revenus…

Pour d’autres encore, l’opportunité de se diversifier se présente et il s’agit alors de choisir : se lancer ou pas.

Dès l’instant où l’entrepreneur a l’idée, nous sommes déjà dans une phase « technique » : évaluer le projet, mesurer la rentabilité du projet, financer le projet. A ce niveau, chacun peut disposer d’outils, de conseils spécialisés et entreprendre.


Mais quoi faire ?


Trouver l’idée, l’activité qui plaira, qui conviendra… Pour certains c’est évident ; l’idée a surgi, a mûri et « il ne reste plus » qu’a mettre en œuvre.

Pour d’autres, trouver l’idée c’est comme l’angoisse de l’écrivain devant la page blanche… Il n’est pas rare aujourd’hui que certains adhérents souhaitent être orientés, accompagnés dans la phase de recherche d’idées. Ils demandent de l’aide pour trouver ce qu’ils pourraient créer, développer en marge ou sur l’exploitation.

Le moteur du projet doit être l’entrepreneur lui-même. Pour réussir, il doit croire en son idée, la développer et pour cela, elle doit naître de sa propre réflexion et ne peut pas être un simple copier-coller. Le projet doit s’adapter à l’environnement économique, à la situation financière, au contexte familial, à la personnalité du porteur du projet.

Nous développons dans ce qui suit, les attitudes dont il faut disposer pour se mettre en dynamique de projet.

Pour mener à bien votre réflexion, il est impératif de prendre du temps et du recul pour explorer toutes les pistes potentielles, en adéquation avec vos envies, vos goûts, vos capacités et celles de votre entreprise.

Nous avons détecté 5 thèmes majeurs à analyser :


1 – Le temps de travail


Le rythme de travail actuel est-il en concordance avec le souhait du futur entrepreneur ? Du conjoint ? Le temps disponible pour la famille, les amis, les loisirs, est-il suffisant ?

Un salarié par exemple qui a un temps de travail déjà « chargé » devra axer ses recherches sur une activité peu consommatrice de main-d’œuvre, ou être conscient que cette dernière ne pourra se faire sans avoir recours à une aide extérieure (famille, tiers…).


2 – La situation financière


Avant de lancer un projet, le futur entrepreneur doit analyser la rentabilité future et examiner si elle est suffisante pour faire face aux besoins familiaux et aux engagements de l’entreprise. Quelle est la solvabilité de son entreprise future ?

Cet « état de lieux » permet de savoir si des ressources sont mono-polisables pour financer le futur projet (investissements et fonds de roulement). Est-ce que la future entreprise a les moyens de s’endetter pour se diversifier ? Le besoin de rentabilité, est-il impératif à très court terme ou peut-on se permettre d’avoir une phase de montée en puissance progressive avant d’atteindre le rythme de croisière ?

Attention également à l’évolution des besoins financiers familiaux. Il est important de connaître l’activité du conjoint, l’âge des enfants pour savoir si les prélèvements privés peuvent évoluer et dans quel sens ?


3 – Les compétences et les expériences (goûts et aspirations.


La formation initiale et les expériences professionnelles peuvent apporter une compétence particulière, une légitimité à exercer telle ou telle activité. Tout comme les activités extra-professionnelles, les loisirs culturels, sportifs… peuvent constituer des facteurs favorables pour une diversification liée à ces expériences. Il est intéressant aussi d’ouvrir cette analyse à l’entourage, si le projet choisi l’impacte.


4 – L’outil de production et son environnement.


La maison, l’équipement de l’entreprise peut constituer des facteurs limitants ou bien, au contraire être très favorables au développement de l’activité.

De même, la poximité d’un bassin de consommation, la position de la future entreprise par rapport à son environnement (axes de circulation, site touristique, éloignement…) peuvent être favorables à la mise en place et au développement de l’entreprise.

Le diagnostic peut ainsi être révélateur et faire naître des idées.


5 – La personnalité.


L’acteur essentiel doit prendre conscience de ce qu’il a envie, de ce qu’il est prêt à faire. Se sent-il capable de mener plusieurs activités de front ? Est-il quelqu’un d’organiser ou pas ? Est-il capable de gérer du personnel ? Est-il commerçant ?

Par exemple : il est évident que même si tous les facteurs précédents étaient favorables à la création d’une activité de commerce, à partir du moment où l’acteur principal manque de qualités relationnelles, « refuse » l’intrusion de tiers dans sa « bulle », ce style de diversification ne lui conviendra pas. Mais… qui sait si cela ne peut pas intéresser le conjoint, les enfants… ?


En conclusion : se mettre en situation :


- Imaginer son armoire virtuelle… constituée de 5 étagères. (Temps de travail, situation financière, compétences et expériences, outil de production, personnalité).

- Prendre le temps de faire l’inventaire de chaque étagère, trier le positif et le négatif, les atouts et les contraintes…

 

Abonnez-vous gratuitement à une ou plusieurs de nos Lettres de Diffusion. Vous recevrez alors régulièrement l'Actualité et les Promotions de Capaloe.

Lettres de Diffusion
Bulletin d'abonnement

Cochez et complétez les champs suivants :
L'Actualité
Les Promotions
Le Réseau
Formation
Open Buisness
Puis cliquez sur l'un des deux boutons ci-dessus.